La culture des champignons : par où commencer ?

 La culture des champignons peut se résumer en 3 grandes étapes:

    1. La fabrication des semences
    2. La fabrication des substrats
    3. La culture des champignon, ou la fructification
      Chaque étape peut constituer un métier à part entière, car elles demandent des compétences et du matériel différent. Le plus simple est de commencer par produire des champignons en achetant du substrat prêt-à-pousser, ensuite d'expérimenter la fabrication des substrats et enfin des semences.
       

       

       

       


      1) La Fructification

       

      Si vous n’avez jamais cultivé des champignons, le plus simple est de commencer avec des ballots prêts-à-pousser.

      Shiitaké ballots


      Le substrat généralement composé sur base de paille/ fumier/ sciure, est déjà colonisé par le mycélium et arrive prêt à fructifier. Vous n’avez alors plus qu’à le mettre à un endroit à l'abri des courants d'air, avec une lumière indirecte, maintenir une humidité constante et récolter au bon moment.
       
      Les variétés les plus courantes que l'on trouve en magasins sont les champignons de Paris, les pleurotes et les shiitakés.
       
      La majorité des champignonnières actuelles fonctionnent d’ailleurs en achetant des substrats prêts à pousser chez des fournisseurs spécialisés. 

      Nous fournissons des kits pleurotes en boîtes sérigraphiées à la main. Nous ne fournissons actuellement pas de substrats pour les professionnels, mais uniquement les semences (mycéliums).
       

       

      Par difficulté :

       

      Niveau 1 : Ballots prêts à pousser de Champignons de Paris, Pleurotes

       

      Niveau 2 : Ballots prêts à pousser de Shiitakés, Eryngiis et autres variétés.

       

       

       

       

      2) La fabrication des substrats

       

      Fabrication Substrat
      Pour aller un peu plus loin dans les expériences, vous pouvez apprendre à fabriquer vos propres substrats.
       
      Vous pourrez alors utiliser des ressources locales telles être de la paille, de la sciure de bois, des copeaux, des bûches, du marc de café, etc.
       
      Ces substrats sont généralement pasteurisés à la chaleur ou à la chaux avant d’être ensemencés avec du mycélium et mis dans sacs, seaux ou autre selon les techniques de culture.
       
      Il est possible de commencer simplement :
      - En culture extérieure en inoculant des bûche avec des chevilles de pleurotes/shiitakés et la culture des strophaires sur lit de paille,
      - En culture intérieure avec la culture de pleurotes sur paille, sciure ou copeaux de bois.
       
      Nous produisons nos mycéliums sur grains de céréales biologique. Ces céréales sont une source importante de sucres et d'azote pour les mycéliums, ce qui leur donne une bonne vigueur pour la colonisation des substrats. Plus d'informations sur "comment utiliser nos mycéliums?".
       
      Nous proposons aussi les sacs de culture adaptés. Ceux-ci sont équipés d’un micro-filtre qui permet la respiration du mycélium mais empêche l’entrée d’éventuels contaminants (bactéries et moisissures essentiellement).

       

       

      Par difficulté:

       

      Niveau 1 : Culture sur bûches, culture de Pleurotes sur paille, culture extérieure de Strophaire vin-rouge.

       

      Niveau 2 : Culture intérieure de Shiitakés, Namékos, Eryngiis, Reishis, Lion's Mane, Black Pearl, Chesnuts

       

       

       

      3) La fabrication du blanc (semences de champignons)

       

      Blanc Mycélium Champignon grains
      La fabrication des semences est l’étape la plus délicate car elle demande des conditions d’hygiène assez poussées.
       
      La plupart du temps, cette étape se fait dans des laboratoires qui garantissent une stérilité optimale.
       
      La fabrication du blanc « maison » est aussi faisable avec un peu de matériel : cocotte-minute, bec bunsen, boîte-à-gants, bocaux, alcool désinfectant...
       
      Si vous maîtrisez le processus de fabrication des substrats, vous pouvez donc tenter de fabriquer vos propres blancs.
       
      Nous vous fournissons les cultures liquides de mycéliums qui permettent de démarrer la culture sur boîtes de pétri, grains ou sciure.
       

       

      Par difficulté:

       

      Niveau 3 : fabrication du blanc de Pleurotes, Shiitakés et autres variétés.

       

       

      La suite : Comment utiliser nos mycéliums?