Guide

Comment cultiver le Strophaire au jardin

Strophaire champignon

Le strophaire à anneaux rugueux

Strophaire rouge-vin, king stropharia ou Stropharia rugosoannulata

Le strophaire à anneaux rugueux est très peu commercialisé, et pourtant c'est un excellent champignon. Sa conservation limitée (3-4 jours) comparée à d'autres champignons comme les shiitakés ou les champignons de paris explique probablement cette différence.

Avec son mycélium incroyablement vigoureux, il pousse naturellement et généreusement sur les tas de copeaux de bois.

C’est un bon champignon de culture pour les novices car il colonise les substrats très rapidement et peut donner de bons résultats en culture extérieure.Il s'intègre bien au potager biologique ou en permaculture par exemple.

Quel substrat pour le King Stropharia?

Il se cultive généralement sur paille, copeaux de bois ou sciure. Privilégier les bois tendres et éviter les résineux (ou les mélanger à maximum 25 %).

Vous pouvez faire un mélange de différentes matières carbonées. La paille va fournir une nourriture rapide au mycélium, les copeaux de bois seront des provisions pour le long terme, et la sciure va combler les vides et maintenir plus d’humidité dans le substrat.

Éviter les branches qui conviennent moins à ce champignon. Pour les bûches, pensez plutôt aux pleurotes ou shiitakés par exemple.

Le strophaire est un décomposeur primaire et secondaire. Cela veut dire qu’il va s’attaquer non seulement aux matières fraiches (copeaux de bois frais, paille) mais qu’il peut aussi se développer sur des matières qui ont déjà été en partie décomposées par des bactéries ou d’autres champignons (feuilles mortes, vieux broyat).

Il est donc robuste et craint peu les contaminations. Le strophaire apprécie d'être stimulé par la microbiologie des sols et se cultive assez mal en conditions stériles de laboratoire. Cependant, pour maximiser les chances de réussite, nous vous conseillons d’utiliser les matériaux les plus frais possible et d’éviter au départ les matériaux déjà en décomposition. Faire tremper la paille ou les copeaux une nuits dans l'eau permettra d'une part de bien humidifier le substrat, et d'autres part, va rincer et nettoyer partiellement le substrat. En ajoutant une tasse de chaux calcaire pour 50 litres d'eau, vous allez basifier (rendre plus alcalin) le substrat et ainsi limiter les risques de contaminations par des bactéries ou moisissures tout en enrichissant le substrat en calcaire.

Au niveau de la profondeur, 15-20 cm est la profondeur optimale. Un lit plus profond pourra donner sur une plus longue période, mais risque de prendre plus de temps à donner les premiers champignons.

Où l’implanter ?

Comme la plupart des champignons, le strophaire préfère la lumière indirecte et les lieux semi-ombragés, mais il peut tolérer quelques heures de soleil par jour. Il craint cependant la sécheresse, donc privilégiez les lieux naturellement humides de votre jardin. Exemples : lisières de forêts, pieds d’arbres fruitiers, chemin en copeaux de bois, paillage de légumes avec feuillages denses qui vont lui fournir de l’ombre (pomme de terre, courge, etc).

Quand vais-je récolter ?

Au niveau du timing, le strophaire est très flexible. Il peut fructifier du printemps à l'automne, avec une plage de température allant de 10 à 22°. Ils fructifient généralement dans les 2 à 4 mois suivant l'inoculation.

Quelle quantité de mycélium pour quelle surface?

Nous recommandons généralement d'utiliser +-10% de mycélium par rapport au substrat humide. Exemple: un ballot de paille de 8 kg. Une fois humidifié, il fait entre 25 et 30 kg (la paille monte à +-70% d'humidité). Un sac de 3 kg de mycélium permet donc d'ensemencer 1 petit ballot de paille, qui peut s'étaler sur +- 1,5m².

Techniques de culture

Avec un substrat (paille, copeaux, sciure) le plus frais possible.
Strophaire sur copeaux

Le lit de Strophaires

C'est la méthode que nous recommandons le plus, qui convient pour la plupart des substrats.

  1. Déblayer grossièrement le sol. Certains le cultivent semi enterré et creusent donc une petite tranchée, ce qui va lui permettre de mieux retenir l’humidité. D’autres le cultivent en surface et recouvre d'une couche de terre.
  2. Nous commençons généralement par une couche de cartons, mais ce n’est pas obligatoire.
  3. Mettre ensuite une première couche de copeaux/paille de 5-10cm.
  4. Émietter le mycélium en le répartissant sur toute la surface.
  5. Remettre une couche de substrat par dessus.
  6. Humidifier avec un arrosoir de 10L par mètre carré. En fonction de la sécheresse du lieu, recouvrir d’une fine couche de terre (2-3cm), cartons, bâche ou voile d’ombrage.

La Méthode "Botte de Paille"

Méthode très facile, mais plus risquée.

Humidifier la botte de paille. Vous pouvez la faire tremper dans l’eau une nuit, ou bien vous arrosez avec un arrosoir 2-3 fois par jours pendant 2-3 jours.

Ensemencer la botte en insérant des petites poignées de mycélium un peu partout à l’intérieur de la botte de paille.

Afin d’éviter le dessèchement de la paille, il est possible de recouvrir partiellement le ballot de terrela recouvrir avec une bâche/ voile d’ombrage et arroser régulièrement. Disposer le ballot dans un endroit ombragé ou sous un voile d'ombrage.

Le risque de cette méthode est d'un côté le dessèchement du ballot qui va empêcher le développement des champignons, et d'autres part une paille trop humide qui va étouffer le centre du ballot et amener des bactéries ou moisissures. Veiller à ce que le ballot ne soit pas humide mais pas détrempé, et que le centre du ballot reste aéré.

Strophaire culture en pot

La culture en pot

Sélectionnez des pots d'environ 20 à 40 cm de diamètres et de hauteur. Nettoyez-les bien à l'eau savonneuse. Cette méthode permet de cultiver en intérieur ou en terrasse par exemple.

  1. Faites tremper de la paille propre dans une bassine d'eau une nuit. Vous pouvez également ajouter une tasse de chaux pour 50 litres d'eau, ce qui va basifier le substrat et limiter ainsi le risque de contaminations, tout en enrichissant le substrat en calcium.
  2. Mélangez la paille avec le mycélium à raison de 5 à 10% de mycélium en poids frais.
  3. Remplissez vos pots en laissant 5 cm d'espace au dessus. Tassez la paille un maximum.
  4. Vous pouvez superposer plusieurs pots l'un au dessus de l'autre. Fermer le dessus avec un couvercle pour limiter le dessèchement.
  5. Après 2 à 3 semaines, la paille devrait être colonisée. Vous allez maintenant ajouter une couche de gobetage. Cela peut être un mélange de tourbe, sable et terre, ou simplement du terreau. Cette couche permet non seulement de maintenir une humidité constante, mais également d'apporter les bactéries qui vont venir stimuler le mycélium à produire ses fruits.
  6. Maintenez humide. 2 à 3 semaines plus tard vous devriez vous apparaître des strophaires.

Identification


Le strophaire à anneaux rugueux est un champignon facile à reconnaitre avec les caractéristiques que vous trouverez ci-dessous. Notez cependant que comme tous les champignons, son aspect peut varier selon les conditions environnementales.

Au moindre doute, abstenez-vous de le manger et demandez d'abord la confirmation à un connaisseur.

Son chapeau mesure généralement entre 5 et 10 cm, mais il peut aller jusque 20 cm de diamètre pour les plus gros spécimens. Convexe au départ, il s’aplatit en vieillissant. Comme son nom l'indique il a une couleur rouge-vin au départ, qui peut tendre vers le brun clair ou le beige à maturité surtout s'il fait sec.

Sa tige est large lorsqu’il est jeune et semble de plus en plus petite avec l’évolution du chapeau. La couleur des spores est brun/pourpre foncé.

Sa chair est blanche, ferme et épaisse.

Description wikipedia:

"Le chapeau, qui peut mesurer jusqu'à 20 cm de diamètre, est d'abord campanulé ou convexe, puis s'étale tout en restant souvent faiblement umboné. Il est un peu viscidule et irrégulièrement couvert de restes vélaires blanchâtres, puis devient craquelant avec l'âge. Il est acajou à vineux violacé lorsqu'il est frais, et progressivement plus pâle, tan, ou même presque crème en vieillissant, plus jaune au sec. La marge est très nettement enroulée puis incurvée, et longtemps appendiculée de restes vélaires. Les lames sont adnées et blanches, puis gris-violet. Le stipe, qui est égal ou parfois clavé vers la base, mesure entre 5 et 18 cm de long pour 1 à 3 cm d'épaisseur. Il porte un anneau persistant supère, ample et membraneux, qui est souvent segmenté ou denté en dessous et sillonné ou strié au-dessus. Celui-ci est blanc, mais vite noirci par la sporée. La base du pied est reliée à de nombreux cordons mycéliens blancs. Sa surface est jaune ochracé et finement écailleuse au-dessus de l'anneau, et glabre ou fribrilleuse en dessous. La chair est blanche, épaisse et assez ferme. Elle a une saveur douce ou faiblement amère et raphanoïde. Son odeur est d'abord assez indistincte, plus ou moins métallique, puis semblable à celle des cèpes séchés en vieillissant. La sporée est gris-pourpre très foncé."

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Stropharia_rugosoannulata

Démarrez votre culture

a
Mycélium sur grains de Strophaire

Composition du mycélium


Nous fournissons le mycélium sur un mélange de sciure de bois, paille et grains. Ainsi le mycélium ayant déjà rencontré et digéré ces matières, il pourra les reconnaître et les coloniser plus rapidement par la suite.

En effet, lorsque le mycélium rencontre une nouvelle matière qu’il ne connaît pas encore, il peut prendre quelques jours à trouver les bonnes enzymes de décomposition. Or, l’objectif est qu’il colonise son substrat le plus rapidement possible pour éviter la compétition avec d’autres champignons. L’ajout de grains dans le substrat va par ailleurs booster la vigueur du mycélium pour lui donner plus de chances de s’implanter rapidement.


Tous nos produits sont certifiés en agriculture biologique "BE-BIO-01".

Nos mycéliums sont produits en conditions de laboratoire, ce qui permet de garantir une pureté des variétés et une qualité optimale.

Délai de production : 2-4 semaines. Si nous l'avons en stock nous l'envoyons dans la semaine.

Suchen Sie auf unserer Seite